Nourrisseur familiale KZB VERBA

La VERBA KZB est une nourrisseur familiale pour cage de naissage avec une auge abaissée spéciale donnant de très bons résultats, spécialement conçue pour les caisses de naissage en libre parcours. Le développement de l'auge KZB s'est inspiré de la nature, où les porcelets commencent déjà à manger des aliments solides à 14 jours. Tout simplement parce que, comme dans la nature, le porcelet imite sa mère. Avec le KZB, nous constatons que les premiers porcelets commencent à manger et à s'alimenter en même temps que la truie dès 4 ou 5 jours.

Catégorie :
Description complète →

Points forts

  • 1 Nourrisseur dans laquelle la truie et le porcelet mangent.
  • Entièrement en acier inoxydable 304
  • ½" Raccordement d'eau en acier inoxydable pour la truie avec filetage externe
  • Mécanisme de dosage et cuvette très résistants, entièrement en acier inoxydable 304
  • Après quelques jours seulement, les porcelets commencent à manger avec la truie. La production de salive est lancée
  • Pratiquement pas de trempage de sevrage
  • Beaucoup moins d'utilisation du prestarter
  • Les porcelets prennent du poids en moyenne une semaine plus tôt
  • À la fin de la période d'allaitement, les porcelets sont déjà habitués à une alimentation solide.
  • La truie et le porcelet peuvent tous deux utiliser le système de dosage.
  • Bol d'alimentation unique et très populaire pour le parc de mise bas.
  • Excellent rapport qualité/prix
Toutes les spécifications et tous les types →

Garantie

3 ans pour les défauts de matériaux et de construction ; tétines 1 an pour les défauts de construction. Les tétines ne conviennent que pour l'eau, pas pour les additifs.

Produit en pratique →

Description

La nourrisseur en acier inoxydable 304 extrêmement robuste, avec des bords perlés, est parfaitement accessible aux truies qui mettent bas. La cage de mise bas KZB est également équipée d'une tétine d'abreuvement en acier inoxydable. Grâce à cette nourrisseur pour cage de mise bas KZB avec tétine, les truies peuvent apprendre à manger et à boire pour les porcelets dans la cage de mise bas. Grâce au KZB, les porcelets absorbent beaucoup plus d'aliments solides pendant la période d'allaitement, de sorte qu'il n'y a pas de creux de sevrage. Un porcelet qui reçoit déjà de l'eau et de la nourriture solide dans le bâtiment de mise bas grandit plus vite et a moins de problèmes car il n'y a pas de sevrage. Il est donc possible d'obtenir un excellent poids au sevrage de manière simple et peu coûteuse.

Lorsque la truie a été retirée de la case de mise bas, les porcelets sevrés qui restent peuvent simplement continuer à manger dans la nourrisseur habituelle. Parallèlement, depuis 2016, 7000 alimentateurs KZB ont déjà été vendus en Europe et la demande ne cesse d'augmenter. Les utilisateurs du KZB ne tarissent pas d'éloges sur la simplicité et le prix du nourrisseur mais surtout sur les résultats obtenus car, par exemple, il n'y a pas de trempage au sevrage et l'on peut obtenir un excellent poids au sevrage. L'auge basse ne renverse pas l'alimentation, contrairement à une plaque d'alimentation au sol.

Le KZB est disponible en version 310 mm et 400 mm de large, ce qui permet de disposer d'une largeur d'alimentation suffisante pour les grandes portées de porcelets qui peuvent rester dans l'enclos après le départ de la mère.

Le meilleur dosage est de 4 g par mouvement. La série KZB est fabriquée entièrement en acier inoxydable 304. Le faible prix rend l'nourrisseur très intéressant car il permet d'économiser le doseur pour truies, l'abreuvoir pour truies et la boîte à porcelets.

Client E. avec 120 mangeoires familiales KZB : Nous sevrons à 28 jours et 4 jours après le sevrage nous pesons les porcelets. Le poids de la portée est toujours d'environ 117 kg en moyenne. Nous pesons toujours 35 à 40 portées. Nous sevrons environ 32 porcelets par truie et par an, mais les groupes de sevrage avec des portées plus petites ne sont souvent pas plus légers que les groupes avec des portées plus grandes.

L'université de Wageningen et des recherches menées en novembre 2020 montrent que les porcelets qui apprennent déjà à manger des aliments solides dans le bâtiment de mise bas en tirent des avantages substantiels : meilleure croissance, meilleure santé et meilleur comportement des porcelets. Lisez l'article de Nieuwe Oogst sur la santé des porcelets ici : Article de Nieuwe Oogst Novembre 2020